Territoires et numérique : les clés d'une nouvelle croissance ?

Jean-Pierre Jambes, Maître de Conférences à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, vient de publier cette ouvrage, dans la continuité de son expérience et de sa connaissance sur le sujet du très-haut-débit et de l’aménagement du territoire numérique.

Extrait de la 4e de couverture :

 » La France bégaie son projet très haut débit. Elle semble s’assoupir sur la mine du cuivre, fabuleuse rente légale de l’opérateur historique. Opportunités de création de services, développement industriel, innovations technologiques, en matière de réseaux de nouvelle génération, les cartes se distribuent pourtant maintenant. Pour participer à ce jeu, comme il fallu hier déployer des réseaux électriques pour réussir la révolution industrielle, il faut aujourd’hui disposer d’infrastructures de télécommunications à très haut débit pour s’engager dans la révolution du Numérique. Comme il a fallu hier s’appuyer sur le marché français pour inventer des champions industriels mondiaux, il faut aujourd’hui stimuler la demande intérieure pour exister mondialement.

Nous avons nombre de cartes en main pour réussir. Nos atouts sont réels : des opérateurs et des industriels de dimension mondiale, des entreprises innovantes leaders sur leurs marchés, des collectivités territoriales engagées dans l’aménagement numérique ou encore un groupe d’exploitants de réseaux d’initiative publique particulièrement actif. Ce livre montre ainsi à quel point nous pouvons prendre une place importante dans l’économie mondiale du Numérique. Pour y parvenir, il faudra toutefois d’abord parvenir à concilier ici meilleurs services, essor industriel, création ou consolidation d’emplois, formation et développement plus équilibré du territoire. Nous en avons les moyens.

Une question clé reste toutefois encore en suspens : qui peut piloter le projet et donner le rythme indispensable au succès de l’entreprise ? « 

En savoir plus, commander l’ouvrage :

A noter que Jean-Pierre Jambes participe activement au collectif des RIP, réseaux d’initiatives publics, visant à «  replacer les collectivités au cœur de l’aménagement numérique « , à travers notamment l’appel de Valence (2011), le mémorandum et la dernière conférence de presse du 12 septembre dernier à Aurillac (cf le communiqué), lors de la 7e édition de Ruralitic.